Gruyère : histoire, fabrication, dégustation et recettes

Le gruyère est un fromage un peu particulier car son goût dépend principalement du régime alimentaire de la vache avec laquelle on tire le lait pour sa fabrication. Protégé par l’IGP ou Indication géographique protégée, tout comme le fromage comté, le gruyère doit être transformé en Franche-Comté.  

Ce qu’il faut savoir sur l’histoire du Gruyère

A l’origine le Gruyère était un fromage Suisse. Selon les récits historiques, ce fromage a reçu ce nom à partir de 1600. Et lors du 18è siècle, des fromagers Suisse ses sont implantés dans le cantons et ont appris aux paysans locaux à fabriquer du gruyère. Et c’est justement à partir de cela, qu’est nait le gruyère français. En 1951, lors de la convention internationale de Stresa, les deux pays se sont convenus sur le fait que le gruyère est désormais une propriété franco-suisse.

Comment on fabrique le gruyère ?

Le gruyère est un fromage à base de lait cru. Pour le fabriquer, il faut chauffer le lait à 32° C et lorsque cette température est atteinte, il faut rajouter la présure et le ferment. Par la suite, il faut passer au pressage et à l’affinage et juste après, on fait vieillir le fromage dans un cave.

Quand déguster le fromage gruyère ?

Pour profiter amplement de la saveur d’un gruyère, il serait préférable de le consommer entre mai et janvier. Pouvant se manger cru, on peut l’accompagner avec un vin de Savoie ou un champagne blanc effervescent. Et comme il est assez gras, on peut aussi s’en servir comme fromage à raclette.

Quelques recettes faciles à faire à base gruyère

En cuisine, le gruyère s’utilise surtout comme recette de base de spaghettis carbonara. Pour la réaliser, il faut 500 g de spaghettis, 300 g de lardon, 3 œufs, 100 g de gruyère rappé et 200 ml de crème. Concernant la réalisation, il faut préalablement cuire les spaghettis. Par la suite, si vous avez un cookeo, faites y cuire en mode doré les lardons, après, versez y la crème et faites une cuisson en mode sous pression pendant 15 minutes. Après cela, lorsque les spaghettis seront cuits, égouttez les et dans un bol mélanger les avec les œufs (battus en omelette). Pour finir, il faut tout simplement mélanger les deux préparations et servir.

Outre les spaghettis, le gruyère peut aussi s’utiliser pour une recette de pizza, de la lasagne à la bolognaise ou encore du gratin dauphinois.