Pourquoi la Suisse est-elle le pays du chocolat ?

Tout comme la Thaïlande est connue sous le nom de « pays de sourire », l’Irlande « l’île d’émeraude »,  la Suisse est le pays du chocolat. Cette denrée élaborée à partir de la fève de cacao, ne se détache guère de l’histoire de ce pays.

Mais d’où le chocolat tient-il son pouvoir de séduction ? Et comment est-il arrivé en Suisse ?

chaucolat

L’histoire du chocolat en Suisse

À l’origine, plus précisément au XVIe siècle, était le cacao qui, à l’époque, était désigné comme une boisson somptueuse en Suisse. Puis en 1679, la première révolution s’est produite à Berne où le maire Henri Escher a introduit la chocolaterie à la façon belge, suite à sa visite diplomatique à Bruxelles.
Il est donc normal que ce soit dans la même ville que fût créée la première boutique de vente de chocolat suisse en 1972 avant laquelle cette activité demeure interdite par le Conseil de Zurich. Dès lors, les innovations font mont et merveilles, dont la découverte de la technologie de chocolat au lait par Daniel Peter et Henri Nestlé en 1875. L’exploit du chocolat suisse ne s’attarde pas à être connu par le monde entier, puisqu’au début du XXe siècle commençait l’exportation à l’échelle internationale des produits suisses.

La croissance du chocolat

La statistique confirme l’hégémonie mondiale du chocolat suisse. Il existe une fédération spéciale des entreprises de chocolaterie : la Chocosuisse qui comprend 18 entreprises, et compte 4400 employés, ouvriers et cadres. L’industrie chocolatière prend une place importante dans l’économie du pays, et les chiffres d’affaires annuels enregistrent presque toujours une hausse par rapport à la période d’exercice précédente.
C’est ainsi qu’en 2013, le taux d’augmentation du chiffre d’affaires est de 3,1 %, ce qui est équivalent à 1,68 milliard CHF, soit 1,46 milliard d’€. L’exportation constitue le principal facteur de cette croissance. Entre autres, on peut citer comme importants chocolatiers à Genève et dans toute la Suisse : Favarger, Frey, Lindt & Sprüngli AG, Camille Bloch, Cailler, Barry Callebaut.

Les Suisses, grands fans de chocolat

Une évaluation menée par chocosuisse montre qu’en 2016 les suisses sont les plus grands consommateurs de chocolat au monde avec en moyenne 750kg par mois et ceci par personne soit environ 9kg par an. Gourmand, le pays de chocolat devance l’Allemagne qui, avec 7,9kg de chocolat consommés par an et par habitant qui se retrouve en deuxième rang du classement mondial.
C’est en 2014 et 2015 que les suisses ont consommées moins de chocolat. Les raisons qui ont fortement contribué à cette baisse sont : la chaleur de l’été, la baisse de la fréquentation touristique venant de l’étranger, l’augmentation du tourisme d’achat dans les zones limitrophes.