Comment optimiser la rentabilité de sa cave à vin ?

Lorsqu’on décide de se lancer dans l’ouverture d’un bar à vin, il ne suffit pas de lancer l’affaire et d’attendre que les clients viennent d’eux-mêmes. Il existe mille et une manières de faire marcher son business et de rentabiliser sa cave à vin, en voici d’ailleurs quelques-unes.

Proposer un concept original

 

cave à vinsLa première chose à savoir, c’est que même si les gens aiment la nouveauté, beaucoup préfèrent désormais opérer un retour aux sources et revenir aux produits du terroir. Exit les bars à vin branchés où l’on ne sert que des vins bio, haut de gamme, mais aussi des millésimes et des grands crus, les consommateurs préfèrent désormais l’ambiance intime et épurée d’une cave à vin. Quelques tables, un comptoir, des étagères où sont placés à portée de main des clients les meilleures bouteilles et un coin dégustation et snacking, voilà un concept qui marche. L’idée est d’élargir l’offre au sein de l’établissement tout en gardant le côté authentique. Ainsi, les clients peuvent boire leur verre attablé avec un petit plat de fromage ou l’emporter pour la déguster chez eux pendant le repas ou encore l’offrir à l’occasion d’un anniversaire. Il faudra seulement s’assurer de proposer une large sélection de vins afin que chacun puisse aisément y trouver son bonheur.

Opter pour une caisse tactile

 

Si l’on garde un concept assez authentique, cela ne signifie pas dire non à toute forme de modernité. On délaissera par exemple les caisses traditionnelles au profit d’une caisse enregistreuse tactile qui propose des fonctionnalités plus vastes et plus adaptées au métier de caviste. Il convient tout de même de rappeler qu’il existe aujourd’hui une offre pléthorique en termes de solutions d’encaissement. Aussi, il faut commencer par définir ses besoins puis opter pour un outil de gestion de caisse personnalisé au lieu d’une solution générique. Par exemple, une boulangerie aura besoin d’une caisse enregistreuse pour boulangerie tandis qu’une cave à vin aura besoin d’une caisse enregistreuse en ligne pour caviste. Il faudra également s’assurer que la solution retenue soit évolutive et que les fonctionnalités qu’elle propose soient adaptées aux besoins et aux contraintes du métier.

Mieux faire connaitre son établissement

 

Pour gagner en visibilité, mieux faire connaitre l’établissement et attirer plus de clients, il est intéressant d’user au mieux des réseaux sociaux pour faire connaitre la cave à vin. Certains établissements choisissent également de lancer leur propre site web et de l’utiliser comme une vitrine sur leur activité où les clients peuvent découvrir l’ensemble de leurs produits et même passer quelques commandes en ligne. On pensera également à participer à des salons et à des foires aux vins, mais aussi à s’associer à des partenaires locaux pour pouvoir compter parmi les premiers inscrits dès qu’il y a un évènement en rapport avec le vin dans la région ou d’être appelés lors de fêtes d’entreprises ou d’évènements familiaux.

Proposer des sorties aux clients

 

Les clients des bars et des caves à vin sont en majorité des amateurs de grands crus et pour que ce type d’activité soit rentable, on doit compter à 70 % sur le système du bouche-à-oreille. Plus les clients s’y seront plus, plus ils en parleront autour d’eux et auront envie de revenir à plusieurs. On peut booster l’offre en proposant par exemple une fois par mois une visite de cave et des dégustations dans des domaines viticoles de renom. L’idée est de faire connaitre les petits viticulteurs de la région et les principaux fournisseurs de vin de l’enseigne. Cela permettra à la fois aux clients de profiter d’une escapade dans les belles régions de France, mais aussi aux vignerons de mieux faire connaitre leur marque. On peut également faire appel à un professionnel dans le domaine de l’œnologie qui viendra parfois au sein de l’établissement pour dévoiler les nouveautés du moment et conseiller sur l’achat de vin en fonction des goûts et des attentes de chacun.

Trouver les bons fournisseurs

 

Enfin, pour assurer une bonne rentabilité à l’établissement, il est impératif de proposer les bons produits. Quand on se lance dans l’ouverture d’une cave ou d’un bar à vin, on doit proposer les meilleurs accompagnements aux bouteilles de vin proposées. Pour cela, il n’y a rien de mieux que les produits du terroir et si l’on pouvait tout prendre auprès d’un même fournisseur, on ferait de bonnes économies. Pour ce qui est du choix des produits, il est important de savoir que pour espérer un mariage de coût parfait, il faut choisir la bonne charcuterie et les bons fromages qui s’accordent à la variété du raisin. Le jambon ibérique, le Morcilla, le Chorizo et la Pancetta restent de vrais produits du terroir. Le gras du jambon espagnol s’accordera parfaitement à  du vin rouge tandis que les fromages basques seront parfaits pour un verre de blanc sec. Dans tous les cas, il faut veiller à ne proposer que des produits frais, d’où l’importance de bien choisir son fournisseur.