Ces vignerons ont du caractère dans le Vacqueyras

Au pied des Dentelles de Montmirail, la vigne est présente depuis le 11ème siècle. Nous sommes sur les 1 441 hectares de l’appellation Vacqueyras. Passée en cru en 1990, cette AOC produit près de 45 000 hl dont 95% de vins rouges. En balade dans cette belle région gorgée de soleil, je visite aujourd’hui la cave coopérative des Vignerons de Caractère à la découverte d’un engagement sans concession pour l’excellence, le développement durable et l’oenotourisme.

Vignerons de Caractère, vignerons d’avenir !

Les Vignerons de Caractères, c’est l’union de 80 familles mobilisées pour le respect du terroir, la protection de l’environnement et le développement durable. Solidement implantés sur Vacqueyras, leur force de caractères s’étend également sur Gigondas, Beaume-de-Venise jusqu’à Châteauneuf-du-Pape.

Sur les 1 000 hectares de vignes exploités, 80% est qualifié en agriculture raisonnée ou biologique. Olivier, vice-président de la cave coopérative et vigneron au domaine de la Pertiane, souhaite aller encore plus loin dans la démarche « verte » en se lançant progressivement dans la biodynamie.

Bénéficiant d’une nature certes favorable au développement durable, les Vignerons de Caractère ne restent pas moins exigeants sur le contrôle et la qualité de leur production. En effet, les rendements sont limités tout au long du cycle de la vigne.

L’AOC Vacqueyras impose une limitation à 36 hectolitres a l’hectare. Il est coutume de dire que le travail du tri commence a la vigne. C’est peu dire. Chaque parcelle référencée sous l’égide des Vignerons de Caractère est répertoriée, cartographiée et suivies individuellement pour déterminer la date des vendanges. Les baies sont systématiquement dégustées deux fois pour apprécier leur maturité optimale. En cave, un bras un peu curieux appelé « qualiris vision » réalise une photographie numérique des baies fraîchement récoltées pour en mesurer la qualité et le potentiel. Aucun corps étranger doit se trouver dans la récolte à cette étape de contrôle. La vinification est naturelle à toutes les étapes.

Une démarche de développement durable « de la vigne au vert » !

Depuis 2004, les vignerons de caractère sont engagés dans une approche totale en matière de « DD », couvrant ainsi les dimensions économiques, sociales et environnementales de chaque exploitation. Concrètement, cet engagement se matérialise dans les gestes quotidiens de la cave cooperative. A la vigne, des actions de biodiversité sont mises en place avec la réintroduction de la culture mellifère. A la cave, l’éclairage est surveillé et permet d’économiser chaque année plus de 5,5 tonnes de CO2. Au bureau, le tri sélectif est bien sûr de rigueur et les dossiers de presse sont imprimés sur papier recycle… A la bouteille, les bouchons de liège sont recoltés pour soutenir la recherche contre le cancer au bénéfice de l’association France Cancer. Enfin, au verre, je suggère la cuvée Éternité 2010, vendue à 28€ a la cave. Cette bouteille est issue d’une sélection des 3 plus beaux hectares. Très petits rendements. 50% grenache, 40% syrah, 10% mourvedre.

Dégustation avec un macaron foie gras, muscade, canelle et girofle vivement recommandée !