Une étude sur le café matinal : il faut le boire après le petit-déjeuner

Selon une étude récente menée par le Center for Nutrition, Exercise and Metabolism de l’université de Bath au Royaume-Uni, il faudrait attendre d’avoir mangé le matin avant de consommer son café au risque de nuire au contrôle de la glycémie. En effet, les participants qui ont bu un café noir avant le petit-déjeuner ont vu leur glycémie augmenter de près de 50 %.

Les adeptes du café

Les Français sont de véritable adeptes du café étant donné que la consommation moyenne est de 5,4 kg par habitant et par an. Les Français sont notamment consommateurs de café le matin pour bien se réveiller au moment du petit-déjeuner et avoir l’énergie nécessaire pour commencer la journée.

Comme nous pouvons le voir sur https://www.cafebonmarche.fr/ l’offre de café est très vaste que ce soit en termes de marques, de goûts, d’intensités et même de prix. Il est donc possible de trouver celui qui nous correspondra le mieux.

Une étude sur la consommation de café le matin

Toutefois, les chercheurs du Center for Nutrition, Exercise and Metabolism de l’université de Bath au Royaume-Uni ont mené une étude sur la consommation de café le matin. Les chercheurs ont demandé à 29 personnes en bonne santé de réaliser trois expériences différentes pendant la nuit afin d’analyser les résultats. Les expériences portaient sur la qualité de la nuit de sommeil comparé au moment de la consommation du café au réveil.

Cette étude a montré qu’il est préférable de patienter pour prendre son café et le consommer après avoir pris son petit-déjeuner. En effet, pour les participants, la consommation de café avant d’avoir mangé a entraîné une augmentation de la glycémie à hauteur de 50 %. La glycémie est indispensable pour réduire le risque d’affections comme le diabète et les maladies cardiaques. Les chercheurs ont déclaré que boire du café au mauvais moment du réveil est plus néfaste qu’une nuit de mauvaise de qualité sur notre glycémie.

Modifier ses habitudes matinales au petit-déjeuner

L’étude a également permis de voir que plus le sommeil est de mauvaise qualité et plus ce phénomène s’accentue. Les participants qui ont bu un café noir avant le petit-déjeuner ont vu réponse glycérique accroître de près de 50 %.

Ces résultats confirment des anciennes études qui montraient que le café peut engendrer une résistance à l’insuline. Cette étude montre donc que la consommation de caféine le matin, après une mauvaise nuit de sommeil, peut résoudre le manque d’énergie mais peut créer des problèmes étant donné qu’elle limite la capacité du corps à tolérer le sucre.