Lequel est mieux, le chocolat Suisse ou le chocolat Belge ?

Quand il est question de chocolat, la Suisse et la Belgique sont toujours impliqués. Ces deux pays sont à la tête de tous les fabricants de chocolat dans le monde entier. Le chocolat Suisse et le chocolat Belge se distinguent par leur goût et leur qualité bien que le cacao qu’ils utilisent ne provient pas de chez eux. Tout se joue dans leur fabrication.

Les atouts d’un chocolat Suisse

Le chocolat Suisse a un aspect onctueux, il est fabriqué à partir de lait suisse d’où le chocolat au lait. L’origine du chocolat suisse remonte à 1819. A cette époque, François-Louis Cailler était le premier producteur de chocolat à Corsier. Toutefois, quand on parle de chocolat suisse, le mérite en revient à Daniel Peter et Rodolphe Lindt.

Peter a été le premier à fabriquer une tablette de chocolat au lait solide en 1875 en utilisant du lait de chez Henri Nestlé connu sous le nom « Nestlé ». Lindt a inventé le conchage et a ouvert sa fabrique de chocolat à Berne en 1879. Une conche est utilisée pour réchauffer et moulure les fèves. Ce procédé assure la qualité du chocolat et le fait qu’il fonde dans la bouche. Ce sont ces deux inventions qui ont fait du chocolat Suisse du bon chocolat digne de ce nom.

Un chocolat est dit Suisse si et seulement si 80% de son poids provient du pays et que sa fabrication principale y est effectuée. Le cacao n’est pas inclus dans le calcul du poids étant donné que celui-ci ne se cultive pas en Suisse. Selon Chocosuisse, un produit peut être qualifié de chocolat Suisse s’il est prêt à l’emploi ou bien qu’il s’agit de masse de chocolat exclusivement fabriqué en Suisse à l’issue de fève de cacao ou masse de cacao, de beurre de cacao, de lait Suisse et de sucre.

Les points fort du chocolat Belge

Le chocolat Belge se distingue par sa haute teneur en cacao. Il s’agit de chocolat noir tel que les truffes et les pralines au chocolat.

L’histoire du chocolat Belge a vu le jour au XIXe siècle pendant que la Belgique colonisait le Congo. Ainsi, les Belges possèdent de nombreux types de chocolat. En 1912, la praline a permis au pays d’atteindre la renommée internationale. La praline est un concept de chocolat qui a une texture dure à l’extérieur mais moelleux à l’intérieur. Elle a été inventé par Jean Neuhaus qui n’était autre qu’un chocolatier Suisse venant à Bruxelles pour s’y habiter. Neuhaus et d’autres fabricants de chocolat comme Leonidas, Jeff de Bruges et Godiva ont parvenu à intensifier la réputation du chocolat Belge.

L’association des fabricants de chocolat Belge connu sous le nom de Choprabisco, a fixé des critères pour la fabrication de barres de chocolat dans le pays. Choprabisco souligne que le mélange, le raffinage et le conchage du chocolat doivent être effectués en Belgique pour qu’il puisse être reconnu en tant que chocolat Belge.

Alors chocolat Suisse ou chocolat Belge ?

En tenant compte de l’origine du chocolat Suisse et celui du chocolat Belge, quelqu’un qui apprécie la douceur et l’onctuosité du chocolat mettra un gros cœur sur le chocolat Suisse. Celui qui aime savourer le goût plus intense du cacao se penchera pour le chocolat Belge. Moi, personnellement, je suis plutôt chocolat Belge. Si je consomme 8kg de chocolat par an, je dirais que 5kg est du chocolat Belge contre 3kg de chocolat Suisse. Et vous ? lequel préférez-vous ?