Makowiec ou Makoch – gateau roulé polonais aux graines de pavot

Je continue mon voyage avec vous en Pologne, après les Kopytkas, de délicieux gnocchis polonais, je vous présente le Makowiec, une succulente pâtisserie polonaise à base de graines de pavot.

Après notre petit défi avec Lilie, j’avais également envie de travailler sur le sucré et il me paraissait indispensable d’aborder cette petite merveille aux graines de pavot.

Il y a quelques mois j’ai eu l’occasion de goûter cette brioche polonaise roulée, dans un petit restaurant à Thionville, et nous l’avons trouvé à tomber (la vodka à la noisette n’ est pas la seule explication car j’étais accompagnée, et je suis la seule à ne pas tenir l’alcool). La recette à vous présenter était donc toute trouvée.

Le hasard faisant toujours bien les choses,  le makowiec colle au thème de la Bataille Food de ce mois – ci. Le thème est « Graine de folie » et a été choisi par Agnès de Gourmande et Toquée qui m’a littéralement scotché avec son merveilleux hérisson au kumquat remportant l’édition 31 de ce défi culinaire initié par Jenna et dont la marraine était Hélène du blog Rock The Bretzel. Pour ma part lors de la précédente édition je vous avais humblement présenté des Mignardises meringuées au citron.

Rentrons à présent dans le vif de notre sujet, qu’est ce que ce makowiec et comment le prépare – t – on ?

Qu’est ce que le Makowiec ?

D’origine polonaise on l’appelle Makowiec, ou bien Makocz ou Makoch. Il s’agit d’une pâte briochée roulée avec une garniture à base de graines de pavot réduites en purée, d’oranges confites et de noix. Daria Sobowiec dans son livre « Recettes végétariennes slaves » dont je me suis inspirée, nous apprend qu’il s’agit d’un dessert, qui, traditionnellement se retrouve sur les tables pour la Noël. C’est pourquoi on retrouve dedans toutes les saveurs de l’Avent, l’orange confite, les raisins secs, les noix ou amandes, le rhum, la vanille.

Vous l’aurez remarqué comme moi, mais ces différents nom on la particularité de commencer par la même racine. Ne parlant absolument pas polonais et n’ayant aucune origine de cette partie de l’Europe, j’ai un peu fouillé pour en savoir davantage. Bien évidemment la réponse était toute bête, mais je vous la donne quand même. En polonais la graine de pavot se dit tout simplement Mak.

Cette dernière n’est pas une spécialité uniquement polonaise, en fait elle est utilisée en tant qu’oléagineux dans plusieurs pays de l’Est, notamment en Hongrie. Ce n’est donc pas pour rien que la République Tchèque est le pays qui cultive le plus de graines de pavot (de façon légale) au monde.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur ses origines, passons à la réalisation de ce fameux gâteau.

Economat pour 1 gros Makowiec pour 6 à 8 personnes

pour la pâte briochée

  • 5g de levure fraîche de boulanger
  • 50 mL d’eau tiède
  • 50g de sucre
  • 350g de farine
  • 1 gousse de vanille
  • 50g de beurre fondu
  • 2 oeufs

pour la garniture

  • 25g de raisins secs
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 200g de graines de pavot
  • 75g de sucre
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 25g de beurre fondu
  • 25g d’amandes effilées
  • 25g d’écorces d’oranges confites
  • 1 blanc d’oeuf

Réalisation du Makowiec

Réalisation de la pâte briochée

Délayez la levure dans un peu d’eau tiède et ajoutez y un peu de sucre, afin de permettre aux ferments de la levure de s’activer plus rapidement. Mélangez la farine, les graines de la gousse de vanille, le reste du sucre, le beurre fondu et les oeufs. Puis ajoutez la levure au mélange. Mélangez et ajoutez de l’eau si la pâte n’est pas assez souple et de la farine si elle est encore trop collante.

Couvrez alors votre pâte d’un torchon, et laissez la pousser tranquillement 1h ou 2, ou jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume, soit prêt d’un radiateur, soit dans votre four préchauffé à 60°C.

Trucs de Cocotte

Pour cette partie de la recette, je me base sur les textures d’une pâte à brioche classique. La faisant à la main, je la pétrie de la même façon que pour une brioche traditionnelle et au bout d’une quinzaine de minutes de pétrissage intensif, je réajuste en fonction de ce qu’il manque. Daria nous indique que la pâte doit être encore un peu collante avant la première pousse, personnellement je ne préfère pas.

La pousse se fait comme pour une brioche traditionnelle, veillez donc à ce que votre pâte ne soit pas dans un endroit avec des courants d’air.

Bien entendu, si vous préférez, vous pouvez utiliser un robot pour faire votre pâte briochée. Je n’en ai pas, c’est pour cela que j’utilise mes petits doigts.

Réalisation de la garniture du Makowiec, aux graines de pavot

Mettez les raisins secs à tremper dans le rhum.

Mettez les graines de pavot dans une casserole, couvrez d’eau et portez à ébullition une vingtaine de minute, puis égouttez les graines de pavot. Vous allez devoir les mixer finement pour obtenir une pâte.

Ajoutez à cette pâte, le sucre, les écorces oranges confites découpées en morceaux, les raisins secs, le rhum, le beurre fondu, et le miel. Puis incorporez le blanc d’oeuf que vous aurez monté en neige.

Trucs de Cocotte

Les graines de pavot blanchissent quand vous les mixez, c’est tout a fait normal parce qu’elles éclatent. L’étape du mixage est nécessaire pour obtenir une garniture lisse, mais comme moi vous pouvez préférer que la préparation reste quand même un peu grossière et donc diminuer le temps de mixage.

Toutefois les graines de pavot étant très fines, tout le monde n’apprécie pas forcément une texture un peu granuleuse.

Montage du makowiec

Rompez votre pâte à brioche (donnez lui quelques coups de point pour la dégazer). Etalez là de façon à former un rectangle. Puis recouvrez là de votre garniture. Répartissez les amandes effilées sur la garniture et roulez le gâteau sur lui même.

Laissez pousser à nouveau la pâte une trentaine de minutes à une heure, puis cuisez votre Makowiec 25 à 30 minutes à 220°C.

En fin de cuisson, mettez votre gâteau sur une grille pour qu’il refroidisse.

Trucs de Cocotte

Soulevez votre brioche au fur et à mesure que vous l’étalez, la pâte est très élastique, une fois soulevée vous obtenez la vraie taille de votre rectangle.

Placez votre rectangle directement sur du papier cuisson car une fois roulée il sera très difficile de déplacer votre gâteau.

Vous pouvez dorer votre brioche avec le jaune d’oeuf ou avec de l’eau. La particularité du jaune d’oeuf est qu’il risque de colorer très rapidement à la cuisson, vérifiez bien de temps à autre et mettez un papier aluminium sur le gâteau si la couleur devient trop foncée.