Magrets de canard aux pêches et aux épices et rosé

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle rubrique du blog recette pour vous proposer une sélection de recettes qui s’accordent particulièrement bien avec les vins. L’originalité de ces recettes, c’est qu’elles vous sont suggérées par de « vrais  consommateurs », non pas des journalistes spécialisés, oenologues, ou autres professionnels du vin, mais d’authentiques particuliers, simples amateurs de vin et de bonne cuisine, qui ont eu un véritable  « coup de coeur » pour nos vins et souhaitent partager en toute convivialité une de leur recette préférée sur le blog Les Maurines. N’hésitez pas à nous communiquer la vôtre !

Valérie, amatrice de produits bio et du vin rosé. Je souhaite laisser la parole  à Valérie, grande amatrice de vin Château Couronneau en or et de produits bio, qui vous livre sa recette préférée à associer à notre vin rosé de Provence. Une recette facile à réaliser, qu’elle recommande tout particulièrement aux amateurs, comme elle, d’associations sucrées-salées.

« Bonjour,  je m’appelle Valérie, j’habite à Egreville, village de Seine et Marne dans le Gâtinais. Créatrice de la boutique en ligne loacomea Bio dédiée aux cosmétiques et produits de bien-être bio, je mets un point d’honneur à ne sélectionner que des produits labellisés et appréciés par de nombreux consommateurs. Je suis membre de l’association où j’ai d’ailleurs eu le bonheur de rencontrer Alex, et pu goûter à son vin rosé Côtes de Provence, la Cuvée, qui m’a particulièrement plu.

Ah, le bon vin (à consommer avec modération bien sûr) ; je n’arrive pas à concevoir un bon repas sans un vin qui l’accompagne ! Ainsi mes préférences en vin blanc vont au Sauternes ou à un Vendanges Tardives pour un apéritif à deux ou en accompagnement d’un fois gras. Un Meursault servi avec un St Pierre en filet. Etant originaire de Champagne Ardennes, je dois aussi avouer que les occasions sont souvent vite trouvées pour faire « sauter le bouchon ». Comme vin rouge,  j’ai une petite préférence pour un bon Brouilly. Pour les Bordeaux : un St Julien servi avec une belle pièce de viande en sauce. Un St Estèphe pour accompagner le fromage.

Quant au rosé, toujours un Côtes de Provence, je l’associe habituellement volontiers à une pizza maison, un barbecue ou un apéritif. Et oui, ce n’est que très récemment que j’ai découvert le plaisir de déguster un vrai rosé de gastronomie servi avec un met délicat. Merci Alex !

J’ai choisi de déguster le vin rosé AOC Côtes de Provence avec un plat aux saveurs sucrées-salées, et je peux vous assurer que c’était une merveille en bouche.

En voici la recette Magrets de canard aux pêches et aux épices et rosé

  • Magret de canard aux pêches accompagné du rosé
  • Magrets de canard aux pêches et aux épices

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  •  2 beaux magrets de canard (doivent être suffisants pour 4)
  • 1 boîte de pêches au sirop léger
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 2 bâtons de cannelle (à défaut, en poudre)
  • 3 étoiles d’anis
  • 3 clous de girofle
  • sel, poivre

Préparation de la recette Magrets de canard aux pêches et aux épices et rosé

  1. Egouter les pêches, réserver 2 cuillères à soupe de sirop, et les couper en deux.
  2. Faire cuire les magrets côté peau à feu vif 7 à 8 mn. Les égoutter, jeter la graisse et les cuire 3 à 4 mn sur l’autre face.
  3. Les assaisonner et les garder au chaud.
  4. Déglacer la poêle avec le vinaigre, le sirop des pêches et le miel. Mélanger et ajouter les épices. Saler, poivrer, ajouter les pêches et les colorer à feu vif en remuant.
  5. Trancher les magrets, les arroser de sauce et les décorer de pêches et d’épices.
  6. servir aussitôt.

J’ai remplacé les pêches au sirop par des pêches fraîches Bénédicte Bio du Roussillon (c’est tellement mieux les fruits de saison). J’ai fait un jus avec deux pêches et un peu d’eau.  J’ai choisi un miel de forêt produit et récolté dans mon village. J’ai remis 4 ou 5 mn au four le magret tranché car je le trouvais tout de même trop saignant à mon goût. Ne pas hésiter à rajouter du vinaigre, du miel, des épices et du jus pour avoir plus de sauce.

J’ai accompagné ce plat d’une timbale de riz basmati bio.

La pêche, les épices, le magret et le vin se gardaient longtemps en bouche et donnaient un bouquet fruité – acidulé exceptionnel. Une belle harmonie de saveurs. C’était délicieux ! »

Merci Valérie, voici une recette qui va plaire à Stéphane (mon mari, le vigneron), lui qui adore le magret de canard et les accords sucrés-salés. Je sens qu’il va rapidement la tester. Car oui, je l’avoue, dans notre foyer, c’est plutôt mon mari qui cuisine, souvent des recettes très gastronomiques dont la préparation s’étale sur au moins 2 jours, servies avec raffinement, un vrai chef dans l’âme. Alors que moi généralement je privilégie la cuisine rapide et facile, qui ne nécessite pas 2 h de rangement et vaisselle après son exécution, et qui permet de manger avec ses convives plutôt que de passer la journée en cuisine. Un bel exemple de complémentarité, n’est-ce pas ?

Summary
recipe image
Published On